ban  
  Accueil   Accueil  | forum   Forum  | disk   Download  | Livre d'or   Livre d’or  | Contact   Contact  | Liens Web   Liens Web  

 
Menu général :
 
 

 
 
Boutique / Store
 
   
 
Forums
 
 
 
 
Newsletter :
 
 

Inscription
Désinscription

 
 
 
 
 

Index des articles > 1-PEINTURE / PAINTING > Comment debuter à L'aérographe

 
 
Comment debuter à L'aérographe
 
 

Article posté par Ψprojectionniste.
Paru le jeudi 31 octobre 2013 à 19:44
Vu 19753 fois.
Note : etoiles5 (5 votes)

Comment debuter à L'aérographe

Cette vidéo est destinée à vous faire partager mes premiers pas à l'aérographe.
La demo se deroule autour d'un aero avec mini compresseur de chez Prince August

Si vous etes un expert de l'aéro laissez vos commentaires ils seront tres precieux



 
 
>>Masquer les commentaires [4]
 
 
 
Commentaire n°4/4
 
 
Remonter Posté le 28/11/2013 par Sergio

 
Super comme mise en situation !

A+ Serge

smiley sg3bgg29g.gif
 
avatar

 
 
Commentaire n°3/4
 
 
Remonter Posté le 03/11/2013 par heroes31

 
Non, je confirme. Tous les aérographes ne sont pas aussi facile d'utilisation que le PA ou ceux qui lui ressemblent "de près". Celui-ci (j'en ai un identique mais sans la marque) est assez facile d'utilisation. Certains possèdent la gâchette trop raide. Après, certaines marques sont de qualité, mais le prix monte vite...

Après, tout dépend de l'utilisation que l'on en fait...
Mon Paasche, à godet par aspiration, ne me sert généralement qu'à faire des couches de bases sur maquette (buse en 0.5mm) ou les apprêts. Je prend l'aéro équipé en 0.3 pour faire du travail fin ou peinture/effet par voilage (dilution à 70% environ), c'est mon côté maquettiste tandis que madame veut investir dans un Evolution (0.2mm) pour travailler la figurine.

Je trouve que tu as bien fait de t'y essayer, la rentabilité financière s'en ressent au prix des bombes... Si ma femme passe par ici, elle pourra confirmer que lors d'une séance de présentation/démonstration sur Marseille d'un aéro, on lui lancé comme argument qu'un aéro ne pouvait servir à peindre de la figurine en 15mm. Sans se démonter, n'ayant jamais peint aussi petit avant, elle a attrapé une figurine et a peint le pantalon sous les yeux ébahis de l'assistance, sans trop de débordement, pour finalement annoncé que ce qu'elle avait fait sur une figurine, ce n'était pas idéal et que c'était fait pour peindre les mêmes parties sur le régiment d'un seul tenant.

Après, mes amis de la Compagnie des Trolls d'Antibes ont fait un aérofigostage avec Maître Striker (de la TT) pour lequel, le but "ultime" est de peindre une fig entièrement à l'aéro ! Ils se sont régalés !

Pour ma part, pas de secret de ce côté-là, la maîtrise vient par l'entraînement et l'expérience... Donc ton regret de ne pas avoir essayé plus tôt va vite s'estomper au prix d'un travail de plus en plus aguerri ! (sans jeu de mot ! smiley sg3bgg29g.gif )


PS : Un oubli sur mon précédent post !
Une recommandation à ne pas perdre de vue, surtout lors de l'entrainement à la dilution notamment, sur feuille de papier. Le papier buvant l'encre, on croit projeter une bonne dilution et comme tu en as fait l'expérience, ça n'adhère pas sur la figurine...
Pour cela que le papier, c'est pour protéger son support et faire ses premières pulvérisations mais les vrais essais avant peinture, c'est mieux sur carte plastique (ou chute de grappe).
 
avatar

Il n'y a que deux choses d'infini, l'Univers et la bêtise humaine. Et encore, pour l'univers, je n'en ai pas encore acquis la certitude absolue. [A. EINSTEIN]

 
 
Commentaire n°2/4
 
 
Remonter Posté le 01/11/2013 par Ψprojectionniste

 
merci pour c'est commentaires, l'idee de base est de demystifier l'aero.

je ne sais pas si tous les aeros sont aussi facile d'utilisation que celui ci ? je me suis laisse convaincre par les explications de Jacques sur le stand prince august à Ransart , et comme je le dis dans la video, je regrette de ne pas avoir commence plus tot.

je vais aller visiter ton forum
 
avatar

 
 
Commentaire n°1/4 :: Quelques compléments...
 
 
Remonter Posté le 01/11/2013 par heroes31

 
Bravo pour avoir eu l'initiative de réaliser cette vidéo sur ses débuts et son ressenti... Cela permet vraiment de démystifier la bête, qui, au final, montre bien que ce n'est pas sorcier utiliser un aérographe. Tout est dans le poignet et d'entrainement ! smiley sg3bgg29g.gif

Voici quelques remarques, de part mon expérience...
A la maison, j'ai trois aérographes 'double action'. Un à aspiration (godet en-dessous) et deux à gravitation.
Pour les deux à gravitation, j'ai un avec godet latéral (comme la vidéo) et un avec petit godet (2mL) incorporé sur le dessus. Aucun soucis quand à utiliser ce dernier, cela ne gêne en rien la visée de pulvérisation puisque je vois mal les personnes utiliser l'aéro comme un pistolet en 'visant' la pièce...

Sûr qu'avec un manomètre, c'est plus confortable pour régler la pression. Après, c'est question d'affinité avec son aéro (équilibre, poids, ...). A titre d'exemple, je n'aime pas utiliser les aéro de la marque Aztek car l'arrivée d'air se fait par l'arrière, l'aéro étant déséquilibré vers l'arrière, ce qui me gêne au niveau de son maniement. Il m'arrive encore de bloquer la butée arrière, cela évite de trop solliciter les muscles de l'index appuyant sur la gâchette, notamment quand on fait un travail "long".


Pour le nettoyage, je ne prends pas le risque de brosser la tête, de peur de tordre la pointe de l'aiguille, très fragile (notamment pour du 0.3mm). Aussi je préfère démonter entièrement l'aéro. Le plus casse-pied étant la petite clavette derrière la gâchette, que j'ai tendance à remonter à l'envers ou qui saute facilement ! smiley sg3bgg29g.gif
J'ai noté que dans la vidéo, pour le fond de peinture restant dans le godet, tu reverses de l'eau et du diluant avant d'évacuer le tout dans le bac à récupération. Beaucoup de personnes font cela mais il vaut mieux, à mon sens, vider le trop plein (après adjonction de solvant/diluant) dans le bac avant de procéder au nettoyage à la pipette. Cela évite d'entraîner plus de peinture dans le corps, évitant ainsi l'accumulation au risque de le boucher.
(D'ailleurs, je crois que E.Pépin dans une de ses vidéos en fait mention, mais je ne suis pas sûr...)


Pour le bac de récupération à solvant, j'ai eu la désagréable surprise qu'une semaine après mon achat de celui fabriqué par Revell, je retrouve le bocal (en verre pourtant) déformé et donc inutilisable... Et je trouvais, que pour le peu que je m'en étais servi, l'investissement était trop cher, le filtre s'encrassant très vite (donc à changer). Aussi, j'ai pour habitude de travailler dans une pièce aérée, et d'évacuer les solvants/fond de peinture dans un flacon type bouteille de nettoyant carrelage. Après, une fois plein, direction la déchetterie pour recyclage ! (Ca évite de rejeter le tout dans l'évier...)
Disposer également d'un filtre aspirant derrière son plan de travail, c'est aussi un plus question confort !


Question peinture, en général, je ne recommande pas l'utilisation de la peinture Citadel/GW. Les anciens pots étaient encore acceptables mais difficile d'apprécier la bonne dilution (et aéro bouché, bonjour les 2h de nettoyage !). La Foundation, tellement capricieuse qu'à plus ou moins une goutte près, aéro bouché ou peinture trop diluée (donc n'adhère pas) ; dommage, y'avait de jolies teintes pour les blindés/vaisseaux spatiaux. Quant à la nouvelle gamme, je n'ai pas testé mais je doute de son acceptation par l'aéro. La gamme PA reste, à mon sens, l'une des plus valables (pour de la figurine), après je reste assez fidèle à la Tamiya en tant que maquettiste.


Finalement, il n'y a qu'en étant confronté aux différents problèmes et "pannes" que l'on apprend à rentabiliser/optimiser son achat.


Voici, en guise de complément d'autoformation, un article sur notre forum, que j'ai compilé sur l'aérographie : http://crazeekitz.forumactif.org/t94-conseils-aerographie

Et sa compilation sur Pearltrees : http://pear.ly/ciuMz

Il regorge de beaucoup de liens, notamment en vidéo (anglophobes s'abstenir !) sur le maniement, l'art, les pannes, le maniement, les exercices d'entraînement...

Au plaisir de les faire partager...
 
avatar

Il n'y a que deux choses d'infini, l'Univers et la bêtise humaine. Et encore, pour l'univers, je n'en ai pas encore acquis la certitude absolue. [A. EINSTEIN]